Les stagiaires, étudiants jobistes, intérimaires et collaborateurs en formation peuvent-ils agir comme personnes en contact avec le public (PCP) ?

Les personnes en contact avec le public ("PCP") doivent satisfaire aux exigences prévues en matière de connaissances professionnelles. Les stagiaires, étudiants jobistes, intérimaires et collaborateurs en formation qui ne disposent pas des connaissances professionnelles requises, ne peuvent dès lors pas effectuer les tâches d’une PCP, si ce n’est sous la responsabilité et avec l’accompagnement d’une personne disposant des connaissances professionnelles requises, c.-à-d. d’une PCP ou d’une personne responsable concernée par l’intermédiation.

La période durant laquelle une personne a été en contact avec le public en tant que stagiaire, étudiant jobiste, intérimaire ou PCP en formation, n’est pas prise en considération comme expérience pertinente dans le cadre d’une désignation ultérieure en qualité de personne responsable concernée par l’intermédiation.

UNIQUEMENT POUR LES INTERMEDIAIRES EN CREDIT ET EN SERVICES BANCAIRES ET D'INVESTISSEMENT

Un collaborateur en formation qui est en contact avec le public ("PCP en formation") doit, dans l’année qui suit sa première désignation comme PCP en formation, apporter la preuve qu’il possède les connaissances professionnelles requises en réussissant un examen agréé par la FSMA. L’employeur doit tenir cette preuve à la disposition de la FSMA. Cette période ne peut être prolongée qu’en cas de maladie de longue durée. La personne qui ne réussit pas, dans ce délai, un examen agréé par la FSMA, ne peut plus travailler comme PCP.