À quelles conditions les organismes centraux doivent-ils satisfaire ?

Un organisme central était une entreprise pouvant introduire une demande d'inscription conjointe au nom de plusieurs intermédiaires.

L'organisme central veillait au contrôle du respect des conditions d'inscription de ses intermédiaires. Il tenait, à la disposition de la FSMA, les pièces justificatives.

À partir du 28 décembre 2018 (pour les intermédiaires d'assurance) et du 1er juin 2019 (pour les intermédiaires en services bancaires et en services d'investissement et les intermédiaires de crédit), il n'est plus possible de traiter de nouvelles demandes d'inscription en tant qu’organisme central. Toutes les nouvelles demandes sont faites sur une base individuelle. Les intermédiaires collectivement inscrits seront transférés vers une inscription individuelle.